Vous êtes ici :

Pour les parents

Les jeux vidéo représentent une partie de l’hyperconnectivité (c’est le fait d’être toujours connecté à internet).

Les écrans font maintenant partie de notre quotidien. Nous passons beaucoup de temps sur les réseaux sociaux, les recherches ou les achats sur internet, les vidéos, présentent des risques pour la santé. Pour l’instant, il n’y a pas de diagnostic médical.

Votre enfant passe tout son temps devant l’écran ? Vous trouvez qu’il y a un problème ? Il est important de parler de son comportement et des jeux avec lui. Il est possible que votre enfant s’enferme dans les jeux parce qu’il se sent valorisé. C’est très important de ne pas mépriser ce qu’il vit devant son écran : c’est sa ressource ou son refuge.

D’abord, essayez de comprendre le jeu qu’il aime.

Ensuite, cherchez à comprendre pourquoi ce jeu est devenu si important. Demandez à quel jeu il joue et consultez notre page « Les incontournables ». Si vous connaissez les bases de son jeu, vous pourrez en discuter plus facilement.

Choisissez le bon moment pour lui parler. Agissez comme pour vous : si vous regardez un film et que quelqu’un vous interrompt pour vous poser des questions, vous n’aurez pas forcément envie de répondre.

C’est la même chose pour votre enfant avec les jeux vidéo. Discutez de cela avec lui en dehors d’une partie. Annoncez en avance que vous souhaitez en parler.

Découvrez pourquoi le jeu est si important pour votre enfant. Pourquoi le jeu l’attire ? C’est peut-être parce que :

  • Votre ado obtient plus de résultats et de récompenses dans le jeu qu’ailleurs.
  • Votre enfant souffre d’être isolé. Dans le jeu, il arrive à avoir des amis facilement ?
  • À la maison il y a trop de problèmes, des conflits avec ses frères, entre les parents ?

N’oubliez pas que les jeux et les écrans sont des loisirs, comme regarder la télévision. Votre ado reste un enfant. Il est difficile pour lui de s’arrêter de lui-même. Selon son âge, il peut également décider d’y consacrer beaucoup de temps parce que c’est un loisir qui lui plait.

Trucs & Astuces   

Précisez les règles avant d’acheter du matériel (consoles, smartphone, …). Ces règles peuvent être valables pour toute la famille. Par exemple : pas de téléphone portable quand on mange, pas d’écran dans les chambres, mettre le téléphone portable dans un panier à une heure précise, etc.

La violence et les contacts sexuels ressemblent à la réalité. À 16 ans, on peut gérer un langage plus grossier. À 16 ans, le jeune doit être capable de juger ce qu’il voit : le tabac, la drogue, les activités criminelles.

Bon à savoir : Il existe des logiciels pour bloquer l’accès à certains contenus.

Quelques repères

Pour les petits enfants, le psychologue Serge Tisseron a émis des recommandations de durées par rapport à l’âge : Conseils sur 3-6-9-12.org

PEGI

Le PEGI classe les jeux par âge. C’est un classement indicatif. Si vous pouvez essayer vous-même le jeu ou regarder des vidéos, c’est toujours mieux.

Exemple : PEGI 7 est un jeu qui va bien à partir de 7 ans. Un jeu classé PEGI 18 est réservé aux adultes de 18 ans et plus. Ce n’est pas une question de facile ou difficile. C’est une question de contenu, d’images, d’histoire. (Voir les normes PEGI ci-dessous)

Ça va pour tous les âges. Il y a de la violence, mais c’est comique, comme dans les dessins animés de Bugs Bunny ou Tom & Jerry. Les personnages ne sont pas réels, ils sont imaginaires. Le jeu n’a pas de bruits, pas d’images qui font peur aux petits.

Le jeu peut faire peur, mais pas trop. Pour le reste, c’est comme PEGI 3.

Les personnages ou les animaux peuvent être réels. On peut voir des gens nus, mais pas en détail. La grossièreté doit rester légère. Il n’y a pas d’insultes à caractère sexuel.

La violence et les contacts sexuels ressemblent à la réalité. À 16 ans, on peut gérer un langage plus grossier. À 16 ans, le jeune doit être capable de juger ce qu’il voit : le tabac, la drogue, les activités criminelles.

Dans les films PEGI 18, on peut voir de la violence crue. C’est difficile à juger, mais souvent, cette violence dégoute.

PEGI se base sur 8 points : violence, langage grossier, peur, drogue, sexe, discrimination, jeux de hasard, et jeux en ligne avec d’autres personnes.