Vous êtes ici :

Tous les mocktails boudent l’alcool

topelement-1

La demande pour boire un verre sans perdre la tête augmente. Les barmans innovent, à l’image de Romain Tritsch, à Lausanne.

Il y a quelques années, il suffisait de mélanger un jus d’orange à un fond de grenadine pour appeler cela cocktail sans alcool et satisfaire les clients. Plus aujourd’hui. «Cela ne fait pas sérieux. Un bon bar est obligé de proposer des mocktails», explique Kathrin Leisi, présidente de l’association Swiss Barkeeper Union, qui forme et organise les championnats nationaux de cocktails. Le mocktail, c’est le terme consacré pour désigner ces breuvages composés d’ingrédients mélangés qui ne font pas tourner la tête (ndlr: de l’anglais mock, imiter). Ces derniers ont gagné, au fil des ans, en complexité et en nombre. lire la suite