Vous êtes ici :

Tabac: Philip Morris a empêché la publication d’une étude sur la dangerosité de l’IQOS, son «produit du futur»

Philip Morris a lancé il y a peu l’IQOS, un appareil qui chauffe le tabac au lieu de le brûler. S’il est présenté comme le «produit du futur», une enquête du Régional relève que ce nouveau mode de consommation pourrait être tout aussi nocif que le «traditionnel». Le cigarettier a d’ailleurs empêché, pendant plus d’une année, la publication d’une étude indépendante qui le confirme.

Philip Morris cherche à endiguer la baisse des ventes de cigarettes. Pour ce faire, le cigarettier vient de lancer un nouveau produit réputé sans fumée, l’IQOS. Un acronyme – «I quit ordinary smoking», «j’arrête de fumer traditionnellement» – qui traduit les ambitions de la multinationale.

Cette dernière entend en effet enterrer les anciennes pratiques en proposant un dispositif où le tabac est chauffé et non plus brûlé. Cette différence permettrait, selon la firme, de réduire de 90% les agents chimiques et autres produits cancérigènes par rapport à une cigarette traditionnelle. lire la suite