Vous êtes ici :

«L’industrie du tabac commet un génocide organisé en Afrique»

La Ligue Sénégalaise Contre le Tabac appelle les pays africains à contrôler la composition des cigarettes importées. Elle réagit au scandale des cigarettes suisses surdosées vendues en Afrique, révélé par la journaliste d’investigation indépendante Marie Maurisse. Le président de l’organisation Amadou Moustapha Gaye pointe aussi du doigt «le laxisme» des autorités helvétiques.

Fumer nuit gravement à la santé mais encore davantage en Afrique. Une enquêteLien externe de Marie Maurisse, lauréate du prix d’investigation de Public Eye, a récemment démontré que les entreprises suisses fabriquent des cigarettes volontairement plus addictives, mais aussi plus nocives, pour le marché africain que pour le marché suisse.

La Suisse est en effet le seul pays du continent européen à exporter des cigarettes plus toxiques que celles fumées par ses propres ressortissants. Une pratique interdite par une directive en vigueur au sein de l’Union européenne (UE). Le président de la Ligue Sénégalaise Contre le Tabac (LISTAB) Amadou Moustapha dénonce les stratégies «monstrueuses et mortifères» des cigarettiers établis en Suisse. lire la suite