Vous êtes ici :

Le tabac à chauffer est-il vraiment moins nocif ?

Un risque réduit par rapport aux cigarettes qui se fument ? C’est l’argument des cigarettiers pour vendre le “tabac à chauffer”. Mais rien ne permet de le confirmer à ce jour.

“Fumer nuit gravement à la santé.” Imaginez un monde dans lequel cet avertissement sanitaire n’aurait plus lieu d’être. Utopie ? Peut-être… Les industriels du tabac y croient et développent de nouveaux produits présentés comme étant “à potentiel de risque réduit”. Partant de l’idée que c’est la combustion, et non le tabac ni même la nicotine, qui constitue le plus gros risque, leur proposition consiste tout bonnement à chauffer le tabac… sans le brûler. lire la suite