Vous êtes ici :

Front anti-tabac au Cap contre une industrie puissante

Quelque 3.000 experts et responsables politiques de la lutte contre le tabagisme se réunissent au Cap (Afrique du Sud) pour affronter une industrie déterminée à consacrer de gros moyens à l’expansion du “produit de consommation courante le plus mortel jamais fabriqué”.

La 17e Conférence mondiale “Tabac ou santé” (pour dire qu’il faut choisir l’un ou l’autre) est organisée de mercredi à vendredi dans une ville touchée par une grave sécheresse, au point de risquer la pénurie d’eau.

L’événement est l’occasion de présenter la recherche la plus récente, en particulier sur la cigarette électronique, et de débattre des politiques les plus efficaces et de tendances inquiétantes, notamment dans les pays en développement.

“La cigarette est le produit de consommation courante le plus mortel jamais fabriqué”, dit Ruth Malone, chercheuse en sciences sociales spécialiste du tabac et rédactrice en chef de la revue Tobacco Control.

Les cancers liés au tabac tuent sept millions de personnes dans le monde chaque année, soit un décès sur dix, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Si la part de fumeurs baisse dans les pays les plus riches, leur nombre sur la planète continue d’augmenter.

L’industrie du tabac vend 5.500 milliards de cigarettes par an à environ 1 milliard de fumeurs, pour un chiffre d’affaires approchant 700 milliards de dollars (570 milliards d’euros).

“Un homme sur quatre fume toujours, de même qu’une femme sur 20”, souligne Emmanuela Gakidou, professeure de santé publique à l’Université de Washington à Seattle (États-Unis).

“L’épidémie du tabagisme”, comme l’appelle l’OMS, coûte 1.000 milliards de dollars par an en dépenses de santé et en productivité perdue.

“L’industrie du tabac tire profit de la prise en otage d’enfants et de jeunes des pays pauvres dans des dépendances à vie”, a déclaré à l’AFP John Britton, directeur du Centre d’études sur le tabac et l’alcool de l’université de Nottingham (Grande-Bretagne).

Présentation de Corinne Wahl

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de Jean-Paul Humair

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus