Vous êtes ici :

«Si je n’avais pas osé pousser la porte des AA, je ne serais pas là aujourd’hui!»

«Si on a des problèmes, on peut en parler au sein du groupe et confier des choses qu’on ne peut révéler nulle part ailleurs, sans être jugé», assure un des organisateurs de la 39e Convention des alcooliques anonymes

 

lire la suite