Vous êtes ici :

Quelle place pour la réduction tabagique?

Mme T, nouvelle patiente de 63 ans, veuve, secrétaire, consulte pour une bronchite. Vous suspectez une BPCO et lorsque vous lui posez la question: Est-ce que je peux vous demander si vous fumez?», elle vous répond Oui… Mais j’ai déjà diminué… Je sais que je devrais arrêter pour mon souffle… mais je suis stressée ces temps par mon travail et par mon déménagement… et depuis le décès de mon mari, cette cigarette, c’est une compagnie… Mais, je pourrais peut-être encore réduire? Que pensez-vous de la cigarette électronique?». L’anamnèse révèle une consommation de 15 cigarettes par jour dont la première est fumée dans les 10 minutes suivant le réveil.

 

lire la suite