Vous êtes ici :

Des tests de la cigarette iQos de Philip Morris créée à Neuchâtel mis en doute

Plusieurs ex-employés et scientifiques ont détaillé des irrégularités dans les essais cliniques de l’iQos, une cigarette “moins nocive” développée par Philip Morris à Neuchâtel, a révélé Reuters mercredi.

Le tabac n’est plus brûlé, mais chauffé. Ce nouveau leitmotiv de Philip Morris, incarné par l’iQos, permet de réduire la nocivité de 90% par rapport aux cigarettes traditionnelles, d’après la multinationale.

Mais alors que Philip Morris attend le feu vert pour lancer sa nouvelle cigarette aux Etats-Unis, Reuters révèle que les documents envoyés à l’administration américaine sont problématiques.

lire la suite