Vous êtes ici :

Londres veut réguler les machines à sous

5209174_7_a77d_un-joueur-chez-un-bookmaker-de-manchester_1a31378d047864fb97118e9ce686dc22

Le gouvernement britannique envisage de réduire le montant maximal des mises. On estime que deux millions de Britanniques présentent des signes d’addiction aux jeux d’argent.On les aperçoit parfois chez les bookmakers des rues britanniques, hagards, les yeux fixés sur leur machine. Eux ne regardent pas les courses de chevaux ou de lévriers qui défilent sur les écrans, et ils semblent indifférents à l’environnement extérieur. D’un geste mécanique, ils remettent des pièces ou des billets et appuient sur le bouton pour tenter leur chance. La roulette virtuelle tourne. Puis, quel que soit le résultat, ils recommencent, toutes les vingt secondes (le délai minimal autorisé par la loi).

lire la suite