Vous êtes ici :

Faire face à un apprenti consommant du cannabis

topelement

Dans un guide à l’intention des formateurs, Addiction Suisse évoque la consommation de drogue chez les apprentis.

Les entreprises, souvent petites, n’ont pas suffisamment de moyens pour faire face à des apprentis consommant du cannabis ou des substances psychoactives. Addiction Suisse développe son offre, notamment une vidéo, pour les formateurs confrontés à ce problème.

Une consommation de drogue ou d’alcool se ressent peu à peu dans le comportement personnel mais aussi professionnel d’un apprenti: manque de motivation, davantage d’erreurs, oublis, conflits ou diverses absences peuvent mettre la puce à l’oreille des formateurs même si ces problèmes peuvent aussi être liés à l’adolescence.

Par manque de ressources, des entreprises ne gèrent parfois pas les problèmes de consommation de substances chez leurs apprentis et font peu ou pas de prévention. «Du coup, les problèmes au travail persistent, la performance s’en ressent jusqu’à la rupture de contrat», écrit jeudi Addiction Suisse.

L’association a développé une vidéo qui explique aux formateurs comment faire face à une situation où l’on soupçonne une consommation de cannabis. Mais également une vidéo pour les employés souhaitant discuter de la situation avec un collègue. Un guide est mis à disposition.

(source : 24heures.ch)