Vous êtes ici :

«Une vie n’est jamais foutue» – Rencontre avec Roger Cuneo.

topelement

Roger Cuneo avec qui nous avons collaboré pour l’écriture de son livre “Quand le joueur eut tout perdu” témoigne dans la Tribune de Genève :

«Mon enfance a été gâchée par le démon du jeu qui s’est emparé de ma mère. A la mort de notre père, elle nous a placés, ma sœur aînée et moi, dans des orphelinats en Italie. J’avais 6 ans, j’en ai terriblement souffert. Je n’ai plus revu ma sœur durant longtemps, confie-t-il de sa voix toujours paisible. Puis ma mère, partie à Lausanne, m’a fait venir à 12 ans, mais toujours dans un orphelinat tenu par des «bonnes» sœurs. J’en suis sorti à 16 ans sans rien savoir de la vie, sans repère.»

lire l’article