Vous êtes ici :

Précaution sur la relation entre cannabis et schizophrénie

grea_logo_def_quadri_0

L’étude, publiée dans la revue Molecular Psychiatry, a étudié la relation entre un facteur de risque – en l’occurrence le cannabis – et la survenue d’une maladie – la schizophrénie.  Elle conclut que l’usage de cannabis augmente le risque de schizophrénie. La technique d’analyse nommée randomisation mendélienne a utilisé des marqueurs génétiques qui ont l’avantage entre autres de ne pas être influencés par des facteurs extérieurs comme l’environnement social ou familial.

Les chercheurs se sont basés sur les données d’une publication de 2016 qui a mis en évidence dix marqueurs génétiques liés à la consommation de cannabis au sein d’une population de 32’000 individus. Les mêmes marqueurs ont ensuite été recherchés dans une base de données séparée analysant le risque de schizophrénie chez 34’000 patients et 45’000 personnes libres de la maladie. Il est apparu que la consommation de cannabis est associée à un risque de schizophrénie augmenté de 37%.

lire l’article