Vous êtes ici :

Non à l’upérisation et à la disruption des jeux d’argent

Capture d’écran 2017-02-13 à 11.41.23

Le 11 mars 2012, la population suisse s’est exprimée à une majorité écrasante de 87% des votants en faveur de l’inscription dans la Constitution fédérale de l’exigence d’utilité publique dans le secteur des jeux d’argent. Ce plébiscite presque unique dans son ampleur ne laisse aucune place au doute et clarifie une volonté des électeurs suisses de placer définitivement le secteur des jeux d’argent hors de la sphère du commerce ordinaire.

lire l’article