Vous êtes ici :

CANNABIS : EN VALAIS LES AUTORITÉS ONT LA MAIN LOURDE

cannabis

Le Valais est l’un des cantons les plus sévères de Suisse en matière de condamnations pour consommation de cannabis.
Une étude d’Addiction Suisse réalisée pour le compte de l’office fédéral de la santé publique que, depuis le 1er octobre 2013, un adulte attrapé en train de fumer un joint peut échapper aux poursuites pénales en versant 100 francs d’amende. La mesure devait alléger les tâches de justice et police et permettre de réaliser des économies. Elle était aussi censée harmoniser les pratiques cantonales en matière de sanctions, ce qui n’est manifestement pas le cas, selon Addiction Suisse.
En Valais, on a dénombré 600 cas traités pour 100 mille habitants en 2015, contre 319 en moyenne suisse.
Le taux d’infractions sanctionnées est neuf fois plus élevé à Genève et en Valais qu’à Bâle-Campagne par exemple.
Addiction Suisse plaide pour que les cantons adoptent des procédures et des sanctions plus uniformes. La Suisse pourrait aussi  décriminaliser la seule consommation comme cela se fait depuis quinze ans au Portugal, ou choisir un autre modèle de régulation comme le font désormais un nombre croissant de pays et régions.