Vous êtes ici :

Maladies cardiovasculaires : les comportements à risque restent fréquents

capture-decran-2016-10-17-a-10-30-16

capture-decran-2016-10-17-a-10-30-09En Suisse, un quart de la population fume et un cinquième présente une consommation d’alcool à risque. C’est ce qui ressort du monitorage des addictions pour l’année 2015. Ces comportements de consommation restent donc très fréquents depuis plusieurs années. Leurs effets sont lourds de consé- quence : le tabac et l’alcool sont des facteurs de risque majeurs des maladies non transmissibles telles que les maladies cardio-vasculaires.

lire l’article