Vous êtes ici :

Boire ou conduire, les Suisses peinent à choisir

Capture d’écran 2016-08-11 à 14.19.22

Capture d’écran 2016-08-11 à 14.19.2217% des automobilistes résidant en Suisse indiquent avoir roulé avec une alcoolémie supérieure à la limite légale de 0,5 pour mille, c’est ce qu’affirme une récente étude du Bureau de prévention des accidents (BPA). Bernard Favrat, médecin adjoint à la PMU de Lausanne et au Centre universitaire romand de médecine légale, spécialiste de la médecine du trafic, nous explique comment et pourquoi l’alcool nous joue des tours.

écouter l’émission