Vous êtes ici :

Des spirales redonnent du “ressort” aux poumons

Capture d’écran 2016-07-04 à 10.07.25

Capture d’écran 2016-07-04 à 10.07.25Principalement due au tabac, la BPCO, bronchopneumopathie chronique obstructive, touche 5-10% de la population en Suisse. Dans son stade avancé, la maladie provoque une fatigue chronique et une peine à souffler invalidante lors des activités quotidiennes: de petits exercices (physiques), comme s’ habiller ou mener une conversation, deviennent problématiques. Lorsque les possibilités du traitement conventionnel sont épuisées, l’implantation de spirales endobronchiques peut améliorer la capacité à l’effort et la qualité de vie chez certains patients atteints d’une BPCO de stade III-VI, associée à un emphysème pulmonaire.

lire l’article