Vous êtes ici :

Les perdants du casino

Un chiffre d’affaires de 21 350 000 francs en 2014. C’est peu dire que le casino de Neuchâtel, ville de 34 000 habitants seulement, marche fort. Il est d’ailleurs la seule maison de jeu de toute la Suisse à avoir connu une croissance à deux chiffres l’an passé, soit +11% par rapport à 2013. Situé au cœur de la ville, dans le Jardin anglais, à un jet de pierre du lac et de l’université, sa situation exceptionnelle n’explique cependant pas à elle seule sa progression à marche forcée. Tous les jours, des joueurs, dès le matin, parient des sommes dont ils n’ont pas les moyens. Ils souffrent d’une addiction au jeu. Plongée dans milieu où tout n’est pas noir mais où rien n’est jamais vraiment blanc non plus.

Lire la suite