Vous êtes ici :

Les clubs de cannabis uruguayens en première mondiale

«J’ai davantage de plantes de cannabis aujourd’hui chez moi qu’en 2007, lorsque j’ai été condamné à 11 mois de prison pour cinq plants en floraison. C’est désormais légal, je me sens comme Alice aux pays des merveilles.» Juan Vaz profite à fond de la légalisation du cannabis, qu’avec quelques autres activistes il a obtenue de haute lutte et en première mondiale il y a tout juste un an en Uruguay. Il a choisi la culture à domicile, alors que sa femme, Laura Blanco, a ouvert le premier club de cannabis du pays, El Piso.

Lire la suite