Vous êtes ici :

La Suisse veut casser le trafic de tabac de narguilé

Une fourgonnette remplie à craquer de 2,4 tonnes de tabac pour narguilé quitte Genève pour passer la frontière en catimini, sans payer les taxes douanières françaises. Destinée au marché noir dans la région parisienne ou le sud-est, la marchandise est interceptée à Saint-Julien (Haute-Savoie) par les Douanes du Léman. L’affaire remonte à l’an passé, mais ce genre de trafic entre la Suisse – en particulier Genève – et la France explose depuis deux ans. La faute à un écart important de taxation. La situation a changé au 1er mai. Le Conseil fédéral a en effet décidé d’augmenter drastiquement l’imposition professionnelle de tabac pour pipe à eau. Un fait exceptionnel.

Lire la suite