Vous êtes ici :

Baclofène et alcoolodépendance: les résultats d’une étude allemande

Un test clinique randomisé consistant à évaluer l’effet de baclofène administré à haut dosage a été publiés dans la revue European Neuropsychopharmacology(link is external).

Les observations effectuées lors de cette étude mentionnent que le Baclofène, administré à haute dose, est bien toléré par les patients et maintient l’abstinence à l’alcool. L’étude montre également l’efficacité de ce traitement ne dépend pas d’un sevrage complet, mais plutôt d’un dosage à personnaliser au cas par cas. Il est encore signalé que ce traitement peut promouvoir l’idée d’abstinence parmi certains patients et pourrait être une option valable dans les traitements pharmacologiques contre l’alcoloodépendance.

À l’heure actuelle, l’administration de hautes doses de baclofène pour soigner les personnes aclolodépendantes fait l’objet d’un débat important au sein de la communauté médicale spécialisée.

Les patients alcoolodépendants sont, par exemple en France, habilités depuis peu à être traités avec de hautes doses de Baclofène. Une évaluation nationale est en cours. Elle est attendue pour cette année 2015.

Voir le rapport