Vous êtes ici :

Japan Tobacco perd Caritas, mais soutient l’association Partage

La décision de Caritas Genève de renoncer à un don, sur plusieurs années et sans conditions, d’une centaine de milliers de francs par année n’est pas banale. La raison de ce refus, longuement débattu en juin dernier au sein du comité de l’association, tient à une seule raison, la nature du commerce de l’entreprise donatrice. Installée depuis 60 ans à la Praille, Japan Tobacco International (JTI) fabrique et vend des cigarettes (Camel, Winston). Elle est régulièrement la cible du lobby antitabac. Caritas Genève s’exposait à un risque de «dégât d’image» que son président Jean-Philippe Trabichet n’a pas voulu courir. En 2012, le Musée de la Croix-Rouge, soumis à une forte pression, avait décidé de rendre un don de 150’000 francs à JTI.

Lire la suite