Vous êtes ici :

Vente de jeux vidéos violents: magasins laxistes

Trois grands revendeurs d’électronique – Fust, M-Electronics et Media Markt – ont vendu à des mineurs le jeu «Grand Theft Auto V», pourtant interdit aux moins de 18 ans en raison de la violence de son contenu. C’est le résultat du test mené par le magazine «Bon à Savoir» et l’émission «On en parle» (RTS La 1ère).

L’information en magasin est, d’autre part, assez lacunaire: seuls Manor et Media Markt affichent, dans toutes les succursales visitées, les restrictions de vente des jeux vidéo, comme le préconise pourtant le code de conduite signé par la grande majorité des distributeurs.

Voir article de la Tribune de Genève

 

Lors d’une enquête menée par l’émission On en parle de la RTS et le magazine Bon à Savoir, trois grandes enseignes de l’électronique – Fust, M-Electronics et Media Markt – ont accepté de laisser des adolescents entre 14 et 16 ans acheter le jeu vidéo “Grand Theft Auto V”, pourtant réservé aux plus de 18 ans par la classification PEGI en raison de son contenu violent.

Ecouter l’émission On en parle “Jeux vidéos violents vendus à des mineurs”