Vous êtes ici :

La lutte antitabac s’essouffle

En Suisse, un décès sur sept est lié au tabac. La proportion de fumeurs ne diminue plus depuis trois ans. Et la prévention stagne. Un constat que les professionnels de la lutte antitabac ne manqueront pas de dresser cette fin de semaine à Berne, à l’occasion de la deuxième conférence nationale sur la prévention du tabagisme(lire ci-dessous). A cette occasion, Jean-François Etter, responsable du site stop-tabac.ch et maître d’enseignement et de recherche à l’Institut de médecine sociale et préventive de l’Université de Genève, tire la sonnette d’alarme. A ses yeux, la volonté politique d’agir contre le tabac n’est pas suffisante et les cigarettiers ont trop de pouvoir.

Lire l’article complet